PRÉSENTATION 

Dernier pari en date relevé par le Théâtre de l’Espoir, le festival Scènes en Vert naît à son inititive en janvier 2018 à Dijon. La compagnie dijonnaise y affiche ses convictions envers l’écologie – un tournant conforté par la création Nous étions debout et nous ne le savions pas, de Catherine Zambon, en 2019 – en donnant la parole à des gens de théâtre, cinéastes, politiques et scientifiques. Une véritable réflexion avec les acteurs majeurs d’aujourd’hui est ainsi proposée au cours d’une semaine de conférences, débats, projections, spectacles, documentaires et ateliers pour les enfants.

« Le grand défi du XXIe siècle, livre Pierre Lambert, est l’environnement. Comme nous sommes amenés à nous exprimer sur une scène, nous mettons ici cette scène au service des messages auxquels nous croyons. Cela reste un message artistique en même temps qu’humain. »

Après une première édition hivernale en 2018, le Théâtre de l’Espoir inscrit son second festival début juin 2019, en écho à la Journée internationale de l’environnement (5 juin 2019) clôturant la Semaine européenne du développement durable (29 mai au 4 juin). La Salle de l’Orangerie mise à disposition par la Ville de Dijon accueillera notamment Jacques Rebotier, Hubert Reeves et son fils Benoît Reeves, Aurélien Barrau. Le Théâtre de l’Espoir y donner sa dernière création, articulée avec un spectacle italien et un spectacle jeune public, L’Arbre monde.